Journée sans maillot 2012 à Saint-Pabu

Mardi 21 août 2012 // Plages finistériennes

Il a suffit d’une seule lettre pour obtenir l’autorisation du maire de Saint-Pabu pour organiser cette journée sans maillot sur la plage de Coulouarn le 8 juillet 2012. Comme quoi, ça paraît moins insurmontable qu’on ne veuille le penser.

Première étape : bien communiquer pour attirer un maximum de monde. Du côté des journaux, ça va plutôt bien : outre une annonce dans le Télégramme et Ouest France, le journal gratuit « Côté Brest » nous contacte pour un article. L’article paraît la semaine suivante, et nous avons droit à la Une du journal. Pas de racolage, l’article est plutôt fidèle aux idées exprimées. Les offices de tourisme de la région sont sollicités, et l’accueil est très bon. Le camping à côté de la plage est également abordé. Pas de problème pour l’affichage, simplement une remarque : une version anglaise serait intéressante pour les nombreux étrangers en vacances. Il faudra y penser l’année prochaine.

Le jour J arrive, et la météo se présente bien en ce début de matinée : un soleil radieux, malgré un petit vent un peu frais. A peine les affiches sont posées et la banderole FFN déployées qu’une femme arrive, se dévêtit entièrement et va se baigner. Elle ne reste pas après la baignade, mais cette journée commence plutôt bien.

Malheureusement, cela ne continue pas : le vent forcit, et on ne compte que 3-4 personnes à nous rejoindre en cette matinée. Un journaliste du Télégramme souhaite faire une photo. Il n’y pas beaucoup de monde mais on arrive à faire une photo plutôt belle, sous un ciel bleu.

Ce ciel qui va s’obscurcir au fil du temps, même si on échappe à la pluie. Le vent est toujours aussi fort ce qui rend la tenue naturiste difficile à garder. Bien abrité ce n’est quand même pas si mal. Au fil du temps, quelques naturistes isolés nous rejoignent, ainsi que plusieurs membres de l’association. Un match de foot est engagé sur la plage. Les badauds nous regarde amusés, mais sans aucune hostilité. L’ambiance est bonne enfant malgré quelques rodeurs indésirables au-dessus de la plage.

Vers 16h c’est autour de France Bleu Breizh Izel de venir faire une interview, non prévue. Plusieurs membres de l’association sont sollicités. Dans le même temps plusieurs personnes s’approchent pour prendre des renseignements sur l’association. Ce n’est pas aujourd’hui qu’ils se déshabilleront, mais il est fort probable qu’on les reverra sur le terrain de l’association ou à la piscine.

Vers 17h nous décidons de plier bagages. Au total il y aura eu une vingtaine de personnes à avoir profité de cette journée sans maillot, dont 3 baigneurs courageux, ainsi que plusieurs contacts intéressants. Un temps plus clément nous aurait certainement amené une plus forte fréquentation. A noter que le reste de la plage était encore moins fréquenté que la zone naturiste !